De l’art de se démaquiller

Lorsque l’on aime se maquiller, il y a une étape qu’il ne faut AB-SO-LU-MENT pas oublier ou zapper pour cause de flemmardise aiguë, c’est le démaquillage. Pourtant, je n’ai jamais été une personne très assidue à cette pratique. L’année dernière, j’étais même plutôt une « coquette sale ». Le démaquillage, je n’en voyais pas l’intérêt, plus vite j’étais au lit, mieux je me portais. J’usais et abusais des lingettes démaquillantes pour me faciliter la tâche et me donner bonne conscience. Oui, je sais, pas classe …

Mais depuis que j’ai vraiment commencé à m’intéresser aux produits de beauté et à me maquiller un peu plus « professionnellement » – je mets ce mot entre guillemets parce que je sais que ce n’est pas parce que j’applique mon fond de teint au pinceau, que je mets de l’anti-cernes et que j’ai découvert les bases de maquillage que je suis devenue une experte en la matière.

Mais on s’éloigne (enfin je m’éloigne, je m’éparpille comme d’habitude), le sujet principal étant les produits démaquillants que j’utilise.

Tout d’abord, je me démaquille les yeux au coton avec un démaquillant biphasé, mon préféré étant le Cils Démasqu de Gemey Maybelline qui, pour moi est vraiment une tuerie ! Il est merveilleux, sans efforts, il enlève tout les mascaras même waterproof, l’eye-liner et crayon noir que je me serais appliqué le matin. Je ne l’ai pas pris en photo, tout simplement car je ne l’utilise pas actuellement, j’attends de finir mon Nivéa qui ne m’a pas du tout convaincue. Il faut vraiment que j’arrête d’acheter des produits pas chers chez Saga à Rennes, car ça ne m’a pas réussi.

Après les yeux complètement démaquillés, je passe au reste du visage. Cet hiver, je combinais la crème de lait de Liérac qui est d’une douceur et d’un confort incroyable. J’adore ce lait démaquillant, je trouve qu’il sent bon et le démaquillage devient vraiment un moment de plaisir (ce qui n’était pas gagné avec moi). Ensuite, pour peaufiner je finissais avec la fameuse eau micellaire de Bioderma (la verte pour les peaux mixtes), que je trouve également géniale. Elle donne un coup de frais et enlève les restes de lait démaquillant et les dernières traces de maquillage. Top !

Ma grande découverte, c’est le gel démaquillant fruit de la passion de The Body Shop. Je l’ai reçu à mon anniversaire par une copine, qui me connaissait bien. On avait travaillé ensemble pour le magazine féminin en ligne elleadore.com, donc ça aide ! J’ai attendu plusieurs mois avant de l’utiliser parce que je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’adorais vraiment mon lait démaquillant Liérac mais un jour je suis arrivée à la fin du flacon et je me suis dis pourquoi pas. Ce qui me freinais c’était le fait qu’il faille le rincer, j’ai un lavabo minuscule chez moi et ce n’est pas du tout évident, en plus l’hiver j’aime pas bien me mouiller le visage le soir. Pourtant, dès que je l’ai essayé j’ai été conquise par son parfum et par sa texture surprenante. En plus, pour ne rien gâcher ce gel démaquillant est super efficace, en repassant derrière avec mon eau micellaire, il n’y avait quasiment plus aucunes traces de maquillage, là je peux vraiment dire que j’ai été bluffée !!!

Depuis, vu qu’on est au Printemps, j’espère que les températures vont se radoucir, je pourrais l’utiliser à outrance !

Advertisements

5 réflexions sur “De l’art de se démaquiller

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s