De la difficulté de passer son permis…

J’ai eu mon code au mois de mai dernier et j’ai débuté mes heures de conduite en septembre 2013, toutefois, tout ne s’est pas exactement passé comme prévu…

Le samedi 9 novembre, je prenais ma 7ème et ma 8ème heure de conduite avec mon moniteur, Pedro*, de 15 heures à 17 heures. Il m’avait promis de me laisser (enfin) prendre les pédales. Il arrive avec 15 minutes de retard (comme d’habitude…). On finit par commencer la leçon. Il me demande de m’arrêter devant un magasin SFR car il doit régler un problème avec sa ligne téléphonique. Ce n’est pas la première fois, il le fait même à chaque fois : prendre de mon temps (et donc de mon argent) pour faire des courses personnelles (la première fois, c’était pour rendre une paire de chaussures et la deuxième pour aller chercher son parapluie chez lui).

La première heure je ne prends toujours pas les pédales. Ce n’est qu’au bout de la deuxième qu’il daigne enfin m’apprendre comment m’en servir. En même temps, il se rappelle que mon anniversaire est passé (le 25 octobre) et il m’annonce qu’il me fera une bise pour « l’occasion ». Je pensais qu’il allait me la faire en sortant de la voiture, à la fin de ma leçon. Mais j’avais tort… Alors que je venais tout juste d’apprendre le fonctionnement des pédales et que je conduisais, il s’approche de moi et me fait un bisou dans le cou à la limite du suçon. Le deuxième « bisou » atterrit plus ou moins sur ma joue parce que j’ai tourné la tête tout en montrant une certaine gêne. Ce bisou aurait donc pu atterrir sur ma bouche. Et là, je suis devenue rouge écarlate, interdite devant ce qui venait de se passer. Je ne comprenais pas bien et je me demandais ce que je pouvais bien faire. J’ai pensé à le gifler, à hurler, à sortir de la voiture et même à pleurer. J’avais mal au ventre, je tremblais. J’étais en état de choc. Je ne pouvais même pas m’enfuir, j’étais au milieu de nulle part, dans une zone industrielle. Je commençais à sérieusement avoir peur… Et lui, comme si rien ne s’était passé, a continué sa leçon. Il continue comme si RIEN ne s’était passé. Il a même le culot de me demander si ça m’avait dérangé ? J’étais tellement abasourdie qu’il ait le culot de me poser une telle question que la seule chose que j’ai réussi à balbutier c’était : « Non, non j’ai juste été surprise ». Surprise ? J’ai juste été profondément dégoutée, je me suis sentie violée dans mon intimité, agressée. Et comme si ça ne suffisait pas, il a mis plusieurs fois sa main dans mon cou…

Ce n’était pas la première fois qu’il était tactile. Mais, selon lui, ses gestes étaient destinés à replacer mes mains sur le volant ou à m’indiquer comment les positionner sur la boîte de vitesse. Voilà pourquoi je n’y avais pas prêter attention auparavant. Après cette « étreinte », je n’étais plus à l’aise. Je n’avais qu’une seule envie : que l’heure se termine et que je sorte de ce cauchemar. J’étais sa dernière élève, il a voulu que je descende garer la voiture dans le garage avec lui mais j’ai refusé, j’avais bien trop peur qu’il tente encore quelque chose…

Je ne mettrais plus jamais les pieds dans cette auto-école, j’attends de récupérer mon dossier ainsi que mon argent pour m’inscrire dans une nouvelle en espérant que cela se passe mieux.

* le prénom a été changé

Publicités

9 réflexions sur “De la difficulté de passer son permis…

  1. Merde alors ca craint.
    Désolée que ca te soit arrivé… Dénonce le sinon d’autres vont y avoir droit aussi je pense malheureusement..
    J’espère pour toi que ca ira mieux dans la prochaine auto école
    Des bisous et bon courage

  2. Je pense sincèrement que c’est horrible de vivre ça. Tu devrais en parler avec le directeur de l’auto-école voire porter plainte. Ce sont des attouchements non désirés et c’est grave ! C’est dommage que ton apprentissage en pâtisse…
    J’espère sincèrement que tu ne seras pas traumatisée par rapport à ta voiture ou à la conduite en général…
    C’est dingue comme certains se croient tout permis ! Je suis CHOQUEE !
    Bisous et bon courage ! <3
    Cerise

  3. Je suis vraiment désolée pour toi, c’est horrible. J’espère que t’auras plus de chance pour la prochaine auto-école, parce que c’est dingue. N’hésite pas à en parler autour de toi, à ta soeur, tes copines, toutes celles qui sont susceptibles de devoir choisir leur auto-école un jour, pour qu’elles ne se fassent pas harceler comme ça.
    Courage !

    Ana
    Lily’s Lifestyle – Facebook.

  4. Je suis choquée. Tu pourrais porter plainte car son comportement n’était pas correct. En tout cas n’hésite pas à en parler autour de toi. J’espère que dans l’autre auto-école tu n’auras pas de souci. Et que tu ne seras pas traumatisée. Dis toi juste qu’une fois ton permis en poche, tu seras libérée de tout ça et tu pourras conduire seule.
    Courage !
    Bisous <3

  5. Il a senti une position de pouvoir, il en a profité, bad boy ! Tu devrais parler de ses petites « courses » à la direction ce n’est pas normal qu’il prenne TON temps pour faire ses emplettes!

  6. Je suis heureuse de ne pas avoir eu à vivre ce genre d’expérience…mais j’ai aussi connu le fameux moniteur qui profite de la leçon que TU payes pour faire ses petites courses…j’espère que tu trouveras une auto-école sans problème :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s